11.09.2016

14281478_10209263661701758_743411542_n

Je m’appelle Amélie / j’ai 20 ans / je vis à Lyon où j’effectue un cursus universitaire particulier, du nom de GACO Arts, qui me permet de suivre une formation en conception/gestion de projets culturels ainsi que d’avoir du temps dédié pour diverses pratiques artistiques. Je suis entrée dans cette classe en tant que musicienne, puis, par de nombreuses découvertes et une meilleure connaissance de mes sensibilités, je me suis intéressée aux arts visuels. J’ai ainsi commencé la photographie, et, encore fraichement, la vidéo.

——————————

1/ Qu’est-ce qui te pousse à capturer une image ?

Généralement la beauté frappante et le désir du souvenir.

2/ Où sont tes inspirations ?

Dans ce qui m’entoure au quotidien. Soit absolument tout. Je suis très curieuse et toujours finement observatrice de l’environnement dans lequel je me trouve.
Elles sont aussi dans ma grande consommation des arts et de la culture au sens très large.

3/ Où vont tes inspirations ?

Dans des parties de mon cerveau qui cogitent sans arrêt et se décident à concrétiser des choses.

4/ C’est quoi l’esthétique ?

L’idée de la beauté que chacun se fait des éléments autour de lui.

scan0029

5/ L’image est-elle fragile ?

Non, elle est immortelle. Oui, elle ne tient à rien.

6/ As-tu des projets en cours ?

Je vais suivre 6h/semaine de cours photo au PPA des Beaux-Arts de Lyon. Je compte donc pour cette année travailler la photographie par ce biais et créer des projets selon.
J’ai ensuite envie d’approfondir mon travail autour de la vidéo. Je veux en réaliser sur des personnes que je côtoie, qui pratiquent un art (comme la majorité des personnes qui m’entourent) et que je trouve inspirantes. Filmer leur quotidien, leur rapport à leur pratique artistique et retranscrire ce que je perçois d’elles. Filmer des corps ; corps que j’ai plutôt du mal à photographier (à l’exception des mains que j’affectionne particulièrement).

Puis je vais continuer à faire des « minis » reportages sur les évènements culturels organisés par l’association existante au sein de ma formation universitaire.

7/ La première image qui t’a marquée ?

Ce n’est pas une image en particulier qui m’a marqué mais plutôt les innombrables photos argentiques que ma mère faisait de notre vie de famille.

8/ Décris-moi ton univers ?

Il faudrait le demander aux personnes qui voient ce que je fais. Je n’ai pas encore l’impression d’être assez mature dans mon travail pour pouvoir le qualifier avec des mots. Pourtant mes amis me disent souvent reconnaitre ma « touche » et donc mon univers. Mais pour moi il évolue et change encore beaucoup, à mesure de découvertes et d’envies nouvelles, donc je trouve difficile de le décrire.

Je le crois et l’espère poétique.

dsc_0001

9/ « On est soi-même que dans ce que l’on raconte » Que racontes-tu ?

Que le beau est dans tout et qu’il suffit de le regarder pour le voir.

10/ As-tu de grandes ambitions ? Lesquelles ?

Vivre des arts. Créer des projets chouettes avec des gens chouettes. Faire comprendre la nécessité vitale de l’art et de la culture dans les sociétés.

11/ Qu’est-ce qui joue un rôle ?

Croire en soi, en la vie. Et puis l’envie.

12/ L’image part-elle d’un hasard ?

Complètement. A moins de croire au destin ?

dsc_0432

Son tumblr: amzlje.tumblr.com

Publicités