04.08.2016

tumblr_o7sheekUuy1sj6bxfo1_500

Ventre, fauteuil émotif. Vendre la faute à l’œil. La digestion dit gérer la gestion mais qui digérer n’accepte pas ne dit et ne gère que la lourdeur d’un estomac qui se noie. C’est la compréhension d’un métabolisme qui métal devient et écrase. C’est le plat convoité, c’est le stress que l’on voit se pointer et ça dérègle toutes les règles, même les plus fidèles. Ça teste le négatif et d’un trait, je cherche ailleurs, là ou la raison cogne avec l’inacceptation. La femme sous parasol reste entre restes et trie les restrictions qui même maigre ne maigrissent point la maigre incompréhension du soi qui n’amène aucun changement et mène parfois à la catastrophe. Mon oui et mon non se marchent continuellement sur les pieds et comme je ne peux ni les concilier ni les séparer, je les trahis tous les deux.

photo

Publicités