02.02.2016

1417275681558

Et je vomis la haine et l’humain qui a tout perdu de vue à perte de vue. A jouer aux belles on se la fait belle. Au beau milieu de l’insaisissable on perd la trace, l’identifiable. L’identité n’est pas si fiable. Perdu corps et bien. « Perducorer » s’invente bien.
Je perds et pourtant rien ne se perd. La matière est vérité. Aux langues de vipères je souhaite la longévité. L’infime est immense, quand on pense que de miette en miette on devient pain et que de merde en merde on ne devient rien. Ne négligez pas l’imperceptible.
Faute de clou ou perd le fer.
Faute de fer on perd le cheval.
Faute de cheval on perd le cavalier
Faute de cavalier on perd la bataille
Et faute de bataille on perd le royaume
Et pourtant il faut se perdre, s’effacer sans cesse à la qualité de sa gomme. Ça dégomme dans l’emportement du monde. Mais le monde est-ce qu’il se gomme?

Image: The Capsule, Athina Rachel Tsangari

Publicités