Le 21 mai 2015

tumblr_newh7lC7fz1qh7fooo1_500
Je ne devrais pas me laisser. Je ne devrais pas, non. Qu’importe. Oui. Non. Je ne devrais pas me laisser désoler ainsi. Je ne devrais pas me laisser ne pas dire. Non. Il n’y a pas de raison. Je ne devrais pas. Je ne devrais pas me laisser m’ennuyer aussi nonchalamment. Je ne devrais pas me laisser ruminer aussi merveilleusement. Non. Je ne devrais pas. Je ne devrais pas me laisser caresser aussi facilement. Non plus. Quoique. Non. Je ne devrais pas. Si. Enfin. Ce n’est rien. Je ne devrais pas me laisser désorienter. Tu ne crois pas ? Non. Je ne devrais pas. Je ne devrais pas dire oui, tu vois, j’ai si souvent envie de dire non. Non non non. Je ne devrais pas me laisser penser d’ailleurs. Je pense mal. Je ne devrais pas me laisser les suivre là où je ne veux pas aller. Je. Non. Je ne devrais pas. Je devrais bifurquer. Je devrais fuir. M’enfuir. M’évader. Courir. Enjamber. Poursuivre. Poursuivre. Poursuivre. Suivre. Insister. Y parvenir. Et j’y parviens et j’aime. J’aime ne pas suivre mes devrais.

J’ai tiré sur le drap.
Je me suis demandé s’il me fallait une stratégie.
Je me suis demandé s’il usait de stratagèmes.
Je me suis demandé jusqu’à quand je pouvais tenir.
Je me suis demandé s’il m’avait répondu autre chose.
Je me suis demandé si je devais abandonner.
Je me suis demandé ce que je pourrais faire d’autre.
Je me suis demandé, et puis qui?
Je me suis demandé s’il était triste. Ou malheureux. Ou si je lui manquais un peu.
Je me suis demandé s’il était capable de me rassurer.
Je me suis demandé pourquoi mon oreille siffle.
Je me suis demandé si je n’allais pas allumer la lumière et la poser par terre.
Lire peut-être.
Je me suis demandé si je n’allais pas me lever pour écrire.
Je me suis demandé ce que je pourrais écrire.
Je me suis mise sur le dos. J’ai réfléchi.
Je me suis demandé si une autre histoire allait m’inspirer.
Je me suis tournée de l’autre côté.
Je me suis laissé ressentir.
Tout ça.
Éperdument.

Publicités