Le 8 septembre 2014

tumblr_nax2q7rbqK1qb0z57o1_1280

L’alternance se fait autre. L’amélioration. Le balancement vers une suite logique. Déménager. Muer vers une nouvelle gestuelle. Faire diversion d’avant. Caprice d’esprit. L’enfance se dénoue, plus de noeuds. La modernité se capture dans une photographie. Et puis ça court d’un but à l’autre, d’une humeur à la suivante. Un ciel nuageux. La vue d’un arbre, d’une tasse ou d’un grain de raisin. Tout ce passe dans la frénésie la plus complète et ça fait rire, ça bouleverse et je fixe chaque instant. La peur se contient, peu importe. Le vertige de la perception explose sa colonne vertébrale, on réapprend. Il y a de la place pour l’inattendu. Le mouvement est dans le vent. La légèreté dans un brin d’herbe. Contredire l’inertie. Provoquer un choix. Animer une mise en route. Évincer la banalité du quotidien pour faire tourner et mettre à l’envers même un pendu. La vibration est serrée, la chaleur concentrée. Mon ambition est comme un velour dense et net, il y a les surfaces riches de découvertes. La réalité manque de précision, de certitudes et c’est tant mieux. Le doute pousse aux folies. L’esprit chagrin se détend. Et tout ça presque inconsciemment.

Publicités