Le 5 mars 2014

IMG_0401

Peux-tu te présenter en quelques mots?
Aurélie, 28 ans et je suis juriste (cela surprend toujours quand je parle de mon métier, comme si être juriste et être blogueuse étaient 2 choses incompatibles). J’ai habité à Londres, Bruxelles et Lille. Je suis une fausse parisienne car je n’ai jamais habité « dans » Paris et je n’ai aucun sens de l’orientation donc ne me demandez jamais votre chemin ou bien allez dans la direction opposée à celle que je vous aurais indiquée.

1. Conte-nous un peu ton univers?
J’aime les couleurs pastel, les fleurs, les champs de blé. Un univers bucolique, féminin et assez naïf finalement.

2. Pourquoi ce blog? Depuis quand?

J’ai ouvert un compte Instagram il y a un peu plus d’un an. Au départ je prenais des photos de tout et de rien comme je l’ai toujours fait, puis petit à petit j’ai essayé de faire des photos plus esthétiques. Je me suis de plus en plus appliquée et impliquée dans cette application. J’ai vu que les gens appréciaient mes photos, surtout celles que je faisais de Paris. On m’a alors régulièrement demandé si j’avais un blog, ce à quoi je répondais toujours non sans même l’envisager. Je ne voyais pas ce que je pouvais apporter d’intéressant dans la blogosphère déjà si saturée. L’été dernier, j’ai eu beaucoup de temps libre et j’en ai donc profité pour flâner dans Paris des journées entières. J’ai découvert des endroits merveilleux et ai décidé de les partager dans un endroit plus convivial et plus personnel qu’Instagram. Après 2 semaines à me battre contre mon ignorance en informatique, le blog Les flâneries d’Aurélie est né.

3. La journée idéale de flânerie selon toi?
Prendre le métro/bus, descendre à une station au hasard et marcher seule en se laissant guider par sa curiosité. C’est tellement agréable de pouvoir prendre le temps de se promener sans but, sans connaître la destination, si ce n’est la soif de découvrir. Je suis une personne assez fainéante qui n’aime pas tellement marcher, pourtant en flânant comme cela, je me suis parfois rendue compte que j’avais marché pendant 5/6  heures!

4. Qu’est-ce que Paris t’apporte plus qu’une autre ville?
Contrairement aux grosses capitales, Paris bénéficie de ce sentiment de proximité et d’intimité. Elle peut être considérée comme un agglomérat de petits villages, chaque quartier ayant sa propre histoire, son rythme de vie, ses petits commerces de proximité. Il suffit de changer de quartier pour changer d’atmosphère et avoir l’impression de changer de ville. Paris est vraiment exceptionnelle par sa diversité. Elle pourra toujours nous surprendre et personne ne pourra jamais prétendre la connaître par cœur car elle évolue constamment. Ce que j’aime par-dessus tout dans Paris ce sont ces endroits hors du temps qui nous font oublier où l’on est comme le passage Lhomme ou la rue des Thermopyles. Le Paris champêtre est sans hésiter mon Paris préféré mais Paris a tellement d’autres facettes : Paris historique, Paris romantique, Paris touristique, Paris gourmand…il y en a pour tous les goûts et toutes les humeurs.

Finalement à Paris, nous sommes tous sans exception des éternels touristes et les parisiens n’échappent pas à la règle.

5. Si tu devais nous plonger dans « la vie Parisienne », où nous emmènerais-tu?
Dans un de mes quartiers préférés, Le Marais, un jour de marché puis ensuite on irait pique-niquer sur les quais du canal St Martin et enfin on finirait chez Mamie Gâteaux par un bon thé accompagné d’une petite douceur (est-ce si flagrant que je ne pense qu’à manger ?).

6. Jamais sans ton…?
Jamais sans mon portable. J’ai toujours eu un appareil photo dans mon sac depuis que je suis ado ce qui faisait rigoler mes amis car je prenais tout en photo comme une touriste. Maintenant que les portables peuvent faire de bonnes photos c’est plus facile et moins encombrant.

7. J’ai vu que tu aimais cuisiner, de quoi ne manque jamais ton frigo?
Pour être tout à fait honnête je ne suis pas une bonne cuisinière, chez nous c’est mon copain qui est aux fourneaux. Il est italien et adore cuisiner et moi j’adore manger, on se complète bien. Dans notre frigo il y a toujours un énorme morceau de parmesan ramené d’Italie, des légumes car on mange très peu de viande et de poisson et des surgelés Picard car c’est le meilleur ami des soirs de fatigue.

8. Soirée improvisée, que me cuisines-tu?
S’il faut vraiment que je cuisine,  je sais quand même me débrouiller un minimum (je sais que mon copain doit être en train de pouffer en me lisant), disons un petit poulet curry à l’ananas. J’adore le mélange salé/sucré et en dessert des congolais ma spécialité. 

9. Tu es très féminine et soignée, quelle importance a pour toi l’esthétique?
J’aime les jolies choses, je peux très bien acheter un produit simplement parce qu’il a un joli emballage (je suis un bon cobaye pour les études de marketing je crois) Il en est de même pour les restos et cafés, j’avoue que j’ai tendance à les choisir en fonction du design de leur déco plutôt qu’en fonction de ce qu’il y a dans l’assiette.

10. As-tu un rituel beauté?
Pas du tout, je ne suis pas quelqu’un qui passe un temps fou dans la salle de bain, en général en 5 minutes c’est réglé : une crème de jour, un peu de terracota sur les pommettes, un coup de crayon noir et du mascara. Ah par contre j’ai une petite astuce pour que le crayon soit plus facile à appliquer et tienne plus longtemps : je le fais chauffer avec la flamme d’un briquet. J’ai donc toujours un briquet dans ma trousse de maquillage bien que je ne fume pas.

11. Quels sont tes futurs projets?
Je suis en train de préparer les premiers partenariats grâce à mon blog Les Flâneries d’Aurélie. Je suis très heureuse car j’avais déjà eu des propositions de marques mais je les avais jusqu’à aujourd’hui toutes refusées préférant rester sélective et attendre le partenariat qui me correspondrait vraiment et aurait un univers similaire à celui du blog. C’est désormais chose faite et j’espère que cela vous plaira.

12. Une chose essentielle à savoir à ton sujet?
Je ne sais pas dessiner, pas jouer d’un instrument,pas chanter, pas danser je ne suis pas sportive, je n’ai pas une belle plume…Je suis donc toujours à la recherche de mon talent caché, une de mes plus grandes frustrations !

Son blog: http://lesflaneriesdaurelie.com/

Publicités