Le 16 novembre 2013

mes-seances-de-lutte

LA LUTTE DES CORPS.

Elle n’a jamais connu la tendresse. Il n’est pas à l’aise avec l’amour. Pourtant, ces deux corps s’attirent et, pour régler la question de leurs sentiments, s’apprivoiser et s’aimer enfin, ils choisissent une thérapie à leur image :  le pugilat verbal, puis physique.

Ce rituel fauve débouche, non sans fantaisie, sur un film bestialement poétique. Quand le corps prend la place des mots. Quand les mots parlent charnellement et non mentalement. La vue reste bouche bée.

Mes séances de lutte de Jacques Doillon avec Sara Forestier et James Thiérrée.

Publicités