Catania, le 28 juillet 2012

Quand les marins accostent le temps d’un amour

Chapeau claque et guêpière en dentelle

Le temps d’une ritournelle

Et la distraction des gares

Et la digestion se gare

Et l’attrait s’égare

Pas si sage

Surpris

Le vent file se culotter

Des amis, des amants

Des ragots

Peut-être – sûrement – probablement

De retour en grande forme

La caméra

Comme collée à son double nerveux

D’une voix éraillée

Hante

D’une bouche fêlée

Et fait main basse

Des robes à traîne

Hymne somnambule échevelé

Mascarades joyeuses

Fond d’accordéon infatué

Publicités