Venise, le 29 juin 2012

Qui es-tu?

Je m’appelle Gaël Guillon Verne, j’ai 24 ans. Je suis né à Strasbourg mais, j’ai vécu à Nantes de 1992 à 2008. Après une année passée en Australie, je suis venu à Paris en 2010 pour suivre le Cours Florent et devenir comédien

1. La raison qui t’a donnée envie de faire ce métier ?

Louis Jouvet disait : « On fait du théâtre parce qu’on a l’impression de n’avoir jamais été soi-même, de ne pas pouvoir être soi-même et qu’enfin on va pouvoir l’être. » Voilà en quelques mots ce qui m’a donné envie de faire ce métier.

2. Plutôt théâtre ou cinéma?

Les deux sont complètement différents. Si plus tard, j’ai l’occasion de faire les deux, je le ferai. Les difficultés du théâtre, l’adrénaline, la pression, le présence du public sont assez excitants.

Quant au cinéma, cela fait rêver : la médiatisation, les césars, l’argent etc. Mais c’est tellement difficile de percer…

3. Le film qui t’a fait pleurer?

« Les petits mouchoirs » de Guillaume Canet. Ca peut nous arriver à tous.

4. Le film qui t’a fait rire?

« La chèvre » de Francis Veber; Je me reconnais tellement bien dans le personnage de Pierre Richard.

5. Un dîner en tête à tête avec une actrice, qui choisis-tu?

Audrey Tautou ; j’aime sa simplicité, sa présence à l’écran, son naturel. Je trouve que c’est une très grande actrice qui a une vraie personnalité et qui attire beaucoup de sympathie.

6. Le réalisateur dont tu admires le travail?

Francis Veber ; je trouve que c’est un très grand réalisateur français. Il maîtrise l’art difficile de la comédie et tous ses films sans exception m’ont fait rire avec comme personnages cultes François Pignon et François Perrin.

7. Comment te prépares-tu pour un rôle?

Chaque comédien à sa façon de préparer un rôle. Un acteur doit toujours proposer. Avant tout, j’essaie de comprendre mon personnage en lisant et relisant la pièce. Ensuite, je répète, répète et j’essaie au fur et à mesure de trouver des choses qui pourraient compléter mon personnage.

8. La pire remarque que tu aies reçue?

« On a rien compris ! »

9. Et au contraire, le plus beau compliment?

« Gaël, tu m’as touché. »

 10. Qu’est-ce que les Cours Florent ont-ils changé pour toi?

Les Cours Florent m’ont appris beaucoup de choses sur le théâtre bien sûr mais aussi à titre personnel. Je suis arrivé dans cette école, j’avais peur du regard des autres et des moqueries. Ce n’est plus le cas, j’ai énormément pris confiance en moi. J’ai amélioré mon élocution. J’ai appris à me découvrir. J’ai découvert des auteurs, des pièces de théâtre que je ne connaissais pas et cela m’a beaucoup ouvert l’esprit.

11. La vie parisienne en 3 mots?

Métro, boulot, dodo.

Mais aussi : nouveautés, découvertes, ouvertures

12. Que vois-tu lorsque tu te regardes dans la glace?

L’avenir…

Tes projets?

J’ai écrit un film (court métrage)que je voudrais beaucoup tourner, mais pour ça, il faut que je trouve un réalisateur et une équipe de tournage. Je ne peux pas tout faire moi-même et je n’ai pas été formé à la réalisation. Je ne souhaite pas jouer dedans.

J’aimerais me lancer dans l’écriture d’une pièce de théâtre, j’ai quelques idées en tête. Mais sinon, passer casting sur casting, on ne sait jamais avec un malentendu ça peut marcher.

Publicités